Rencontre avec le jury étudiant 

Ici il n’y a pas de tapis rouge, de limousine, de yacht et entre chaque séance on croise Madame et Monsieur Tout-le-monde…
Bienvenue au Festival International du Court Métrage de Clermont-Ferrand et au jury étudiant !

En février, comme tous les ans à la même époque, l’association Sauve-Qui-Peut le Court-Métrage, le CROUS de Clermont-Ferrand Auvergne et l’Université Clermont Auvergne proposent une nouvelle édition du jury étudiant. Avec plus de 160 000 spectateurs Clermont-Ferrand devient la Mecque du court métrage mondiale et fière de porter par son audience le deuxième festival de cinéma en France, pavoise…

jury étudiant festival court métrage clermont-ferrand

Une aventure extraordinaire !

-« Participer à cette aventure est une expérience incroyable. Au coeur de la salle Jean Cocteau on vibre avec le public. » Corentin, juré et étudiant ingénieur du son à Paris
-« Au final on se retrouve avec un même film à défendre et à porter » Anita, jurée et étudiante aux Beaux-Arts à Marseille.
-“Nous avons délibéré pendant 7 heures ! jamais je n’aurai cru vivre une expérience comme celle-ci ! des échanges passionnés, parfois vifs, mais toujours respectueux et constructifs. Le tout pour délivrer notre grand prix* ! » 

– «J’ai vu 5 films très différents et je prends conscience de la richesse et de la diversité des talents dans le court. Je suis conquis. En plus on partage plein de très bons moments.» Alex étudiant Arts du Spectacles à Clermont-Ferrand,
Ils sont 10 comme Anita et Corentin a assisté à l’ensemble des films en compétition en qualité de membres du jury étudiant International et national.

Les jurés étudiants occupent les meilleures places. La salle bouillonne. L’ambiance y est singulière. Les spectateurs applaudissent, sifflent, rient. Ils sont impitoyables. Au générique de chaque fin, c’est le verdict ! l’applaudimètre est scruté avec beaucoup d’attention.

jury étudiant festival court métrage clermont-ferrand

Une semaine riche en événements

Outre le visionnage de films, les jeunes jurés ont la possibilité de rencontrer des professionnels de la presse écrite, radiophonique et/ou télévisuel lors de rendez-vous savamment orchestrés par Pascal l’encadrant accompagnateur dévoué. C’est aussi l’opportunité d’échanger avec les jurys professionnels, de constituer un réseau, de sillonner les allées du marché du film ou se retrouvent des centaines d’accrédités venant du monde entier ! Et puis il y a les rencontres fortuites et toujours avenantes que l’on peut faire à l’espace Chavigné, lieu cosy propice aux échanges, où en fonction de son humeur et de ses préférences, on nouera quelques amitiés et contacts en attendant la prochaine séance…

jury étudiant festival court métrage clermont-ferrand

La journée la plus intense et la cérémonie de clôture.

La journée la plus intense et la journée de délibération. Les deux jurys se retrouvent confinés dans une salle avec viennoiseries et café, le carburant pour la journée. Ils échangent, débattent, argumentent. Chacun sa méthode. Chacun doit s’exprimer et in fine retenir un seul film parmi des dizaines. A l’issue des délibérations, souvent longues les deux jurys préparent la cérémonie de clôture. Mise en scène et décernement du prix. On se lâche un peu, la tension baisse… Le prix est très attendu par le réalisateur primé mais également par le public.

H- 1. Les techniciens effectuent les derniers réglages son et lumière. Le public est placé. Une ultime répétition avant l’ouverture du rideau. Pour certains jurés, c’est une grande première. Les deux jurys sont en coulisse derrière l’immense écran. Impatience et boule au ventre. Les jeunes jurés s’interrogent « La mise en scène va-t-elle plaire ? »
Le prix est décerné, les flashes crépitent, les applaudissements se déchaînent. Les primés sont sur scène. Les jurys aussi. Confettis. Derniers sourires. Émotion. Photographes. Rideaux.
Rendez-vous l’année prochaine !

Mais comment devenir juré étudiant pour le festival du court métrage ?

C’est on ne peut plus simple : Pour être sélectionné il suffit d’envoyer une lettre de motivation et une critique de film (d’animation, de long, moyen ou court métrage ou de documentaire peu importe) au festival du court métrage, généralement avant fin novembre. « Cela demande une heure ou deux de préparation pour une semaine de bonheur » dira Lara étudiante en Médiation de l’Ingénierie Culturelle à Nice.

Clap de fin.

*Prix du jury étudiant International décerné au documentaire de Arantxa Hernández, « Barthe City of Children » Royaume-Uni, Angleterre.
Prix du jury étudiant National, décerné à  Olla  d’Ariane Labed

Comment bien choisir son logiciel de montage vidéo ?

Logiciel de montage vidéo : le choix ultime

Pour les personnes qui sont amateurs de technologie, le fait de trouver un logiciel de montage vidéo est semblable au fait d’avoir à acheter sa première voiture. Par ailleurs, lorsqu’on jette un œil sur tous les différents types de logiciels qui sont proposés sur le marché, on s’embrouille facilement.

En attendant le moment de trouver un logiciel capable de vous produire le montage de vidéo de vos rêves, pourquoi ne pas s’en procurer un qui soit gratuit pour commencer ? Cela vous donnera l’occasion de vous familiariser avec tous les aspects techniques de la postproduction. Vous habituez avec les termes : Timeline, Export, Import, Clips, Etalonnage, Prévisualisation, Glisser déposer, Encodage, Codec, Incrustation, Découper, Fractionner etc ..

Nous vous proposons, une liste non exhaustive des logiciels de montage. iMovie et Windows Movie Maker étant déjà installé sur vos machines.

Les différents types de logiciels gratuits

logiciel de montage vidéoEn tout premier lieu, vérifiez si celui n’est pas déjà installé sur votre machine. Un précieux conseil : ne le télécharger pas sur le 1er site venu. En faisant cela, vous pourrez inviter les virus à pénétrer dans votre ordinateur. Les liens présents ci-dessous sont vérifiés et vous dirigent directement sur le site officiel.

  • Avidemux (PC/ Mac/Linux). L’interface est simple d’utilisation. Ce logiciel est adapté pour les débutants.
  • Movavie (PC/ Mac/Linux). L’interface est épurée. Elle permet d’enregistrer une voix off et d’éditer des DVD. D’autre part, une option complémentaire s’ouvre à vous pour des titres, transitions et des effets spéciaux.
  • Shotcut (PC/ Mac/Linux). Ce logiciel prend en charge les derniers formats audio et vidéo. Aussi, il gère la 4K et offre de nombreuses autres fonctionnalités. Ce logiciel offre un bon compromis avant de passer sur un logiciel pro.
  • OpenShot (PC/ Mac/Linux). L’interface est très agréable, très simple à utiliser. Autre atout majeur, le nombre de piste est illimitée. Vous souhaitez mettre l’accent sur les effets, vous avez à votre disposition un nombre incalculable (enfin presque) d’effets et de transitions. Enfin, l’interface possède de nombreux formats d’exportation, et de préréglages pour les plateformes vidéo YouTube, Viméo etc

Pour votre logiciel : budget fixe ou mensuel ?

Nous allons devoir vous parler, des logiciels de montage vidéo payant tous les mois, comme en autres, Adobe Première Pro, VEGAS PRO 365 et AVID MEDIA COMPOSER.  Vous pouvez choisir, dans un 1er temps la version gratuite. Pour la version payante, AVID vous propose un abonnement mensuel à environ 50 €.  Chez Adobe, le prix varie en fonction de votre statut. Si vous êtes un professionnel, celui-ci sera estimé à environ 29,9 euros par mois, tandis que pour un particulier, ce sera de 23,99 euros. Chez VEGAS, le prix est d’environ 17 euros par mois.

Par ailleurs, un autre tarif apparaît sur les vitrines pour les professeurs ainsi que les étudiants : 19,50 euros, pendant la première année, mais ce prix augmentera à 29,99euros pour les prochaines.

Plus précisément, pour l’entrée de gamme, comptez environ 50 €, alors que pour la Rolls des logiciels audiovisuels, il faut ajouter quelques zéros, puisque les prix s’envolent jusqu’à 30 000 €.

Cependant, la qualité des options est un premier critère que vous devez prendre en compte lorsque vous choisissez votre logiciel de montage vidéo. Vous devez juste savoir, que plus celui-ci est haut de gamme, plus il disposera de nombreuses options : gestion des codecs, générateurs de médias, de titres, compatibilités avec les formats vidéo 2K, 4K, 8K, etc.

Voici alors une petite idée des logiciels payants existants sur le marché :

  • Pinnacle STUDIO  de 60 € à 130 € selon l’édition.  Avec un rapport qualité/prix raisonnable, ce logiciel vous ouvre un large choix d’effets et de transitions. Vous pouvez monter des vidéos 360°.  Le tutoriel est uniquement en Anglais.
  • Filmora   environ 70 €. Ce logiciel offre une interface intuitive, simplifié, très agréable pour les débutants.  Vous disposez de transitions de qualité avec la possibilité de monter des vidéos 360°. Un point technique, il faut posséder un ordinateur avec 8 GB de RAM minimum, afin d’éviter des temps de chargements et exportations des vidéos, extrêmement long.
  • VEGAS de 30 € à 700 €. Vous disposez d’une large gamme de versions différentes pour vos post productions de vos vidéos amateurs ou professionnelles. Norte conseil, ce faire la main sur un logiciel entrée de gamme. plus d’infos sur VEGAS.   
  • DaVinci Resolce Studio 16. Ce logiciel est gratuit avec une version payante à 269 €. La version gratuite est très complète pour les vidéastes avertis. C‘est à notre avis, le meilleur logiciel de montage vidéo, pour jouer dans la cour des grands. Ce logiciel a tout pour plaire. Seul inconvénient, sa prise en main est complexe, une formation ou un accompagnement permet de gagner un temps précieux pour sa prise en main.
  • Final Cut Pro X  – 299 €- Le logiciel tourne uniquement sur MAC. Son environnement est intuitif, et didactique

Montage de vidéos : comment personnaliser votre projet ?

Qui a dit que les montages vidéo n’étaient réservés qu’aux professionnels ? Il est nécessaire de préciser qu’aujourd’hui, les logiciels vous permettant d’assembler vos vidéos, sont nombreux. En effet, peu importe votre niveau, que vous soyez un débutant ou un expert, vous pourrez trouver chaussure à vos pieds.

De plus, si vous êtes encore dans l’apprentissage, sachez que vous pouvez choisir les logiciels qui sont adressés aux débutants. Ceux-là sont connus pour être à la fois faciles à manipuler et employer. Par contre, il existe, une large palette destinées aux professionnels. Vous pourrez les reconnaître grâce à leur interface.

Comment bien choisir votre logiciel de montage ?

Les critères de choix à respecter pour choisir le logiciel dépendront de vos besoins. La première condition que vous devez tenir en compte c’est la performance de votre ordinateur. Il serait tout de même dommage que vous choisissiez un logiciel de traitement de vidéo inadéquat à votre appareil.

Il faut que vous sachiez que certains logiciels ne peuvent pas être installés sur un Mac par exemple. En outre, vous devez bien prendre en compte le type de format de vidéo que le logiciel accepte. Si la plupart peuvent être en adéquation avec tous les formats des vidéos, il faut savoir que certains ne les prennent pas en compte.

Pour conclure : ce que vous devez savoir

Pour résumé, avant de se lancer tête baissée dans un achat onéreux d’un logiciel avec qui plus est, une prise en main qui vous sera un peu difficile, voire même impossible, il est recommandé d’apprendre en premier lieu à maîtriser complètement le logiciel grand public.

Par ailleurs, plus le logiciel est simple, plus vous prendrez plaisir à réaliser des montages. Il n’est pas faute de dire que la prise en main de certains logiciels professionnels peut souvent paraître un peu complexe. De surcroît, des tutoriels existent, certains sont même payants ! En d’autres termes, il faut du temps, beaucoup de temps, pour maîtriser pleinement un nouvel environnement de montage virtuel.

Un autre point tout aussi important doit être abordé : celui de la maîtrise des règles de montage, vous avez investi plus de 500 euros dans votre logiciel, mais vous ne maîtrisez aucune règle de montage. Pour y remédier, pourquoi ne pas pensez à faire une formation en ligne, soit avec des tutoriels ou soit le « must », une formation en présentielle avec des professionnels de l’audiovisuel. L’investissement de départ est très vite rentabilisé et dans certains cas, les formations professionnelles sont prise en charge par les OPCO.

Pour terminer, les concepteurs de logiciels professionnels ont procédé à une adaptabilité de leur logiciel sur smartphone. Cela serait vraiment avantageux pour les personnes qui veulent travailler durant leur déplacement. En 2020, les applications pour smartphone inondent le marché. En effet, elles sont ultras simplifiées tout en proposant de respectable performance.

Les applications de montage vidéo pour smartphones :

  • Adobe Première Clip ( gratuite)
  • PowerDirector ( gratuite)
  • Viméo ( gratuite)
  • KinéMASTER  (payante)   
  • Film Pro (payante)   
  • IMovie  (payante)
  • Vizzywig  (payante)

Vous souhaitez poursuivre cette discussion, nous attendons vos questions, vos réflexions, vos commentaires, vos retours d’expériences … Vous pouvez nous faire part de votre avis sur l’espace de commentaire juste en bas de cet article.