Rencontre avec le jury étudiant 

Ici il n’y a pas de tapis rouge, de limousine, de yacht et entre chaque séance on croise Madame et Monsieur Tout-le-monde…
Bienvenue au Festival International du Court Métrage de Clermont-Ferrand et au jury étudiant !

En février, comme tous les ans à la même époque, l’association Sauve-Qui-Peut le Court-Métrage, le CROUS de Clermont-Ferrand Auvergne et l’Université Clermont Auvergne proposent une nouvelle édition du jury étudiant. Avec plus de 160 000 spectateurs Clermont-Ferrand devient la Mecque du court métrage mondiale et fière de porter par son audience le deuxième festival de cinéma en France, pavoise…

jury étudiant festival court métrage clermont-ferrand

Une aventure extraordinaire !

-« Participer à cette aventure est une expérience incroyable. Au coeur de la salle Jean Cocteau on vibre avec le public. » Corentin, juré et étudiant ingénieur du son à Paris
-« Au final on se retrouve avec un même film à défendre et à porter » Anita, jurée et étudiante aux Beaux-Arts à Marseille.
-“Nous avons délibéré pendant 7 heures ! jamais je n’aurai cru vivre une expérience comme celle-ci ! des échanges passionnés, parfois vifs, mais toujours respectueux et constructifs. Le tout pour délivrer notre grand prix* ! » 

– «J’ai vu 5 films très différents et je prends conscience de la richesse et de la diversité des talents dans le court. Je suis conquis. En plus on partage plein de très bons moments.» Alex étudiant Arts du Spectacles à Clermont-Ferrand,
Ils sont 10 comme Anita et Corentin a assisté à l’ensemble des films en compétition en qualité de membres du jury étudiant International et national.

Les jurés étudiants occupent les meilleures places. La salle bouillonne. L’ambiance y est singulière. Les spectateurs applaudissent, sifflent, rient. Ils sont impitoyables. Au générique de chaque fin, c’est le verdict ! l’applaudimètre est scruté avec beaucoup d’attention.

jury étudiant festival court métrage clermont-ferrand

Une semaine riche en événements

Outre le visionnage de films, les jeunes jurés ont la possibilité de rencontrer des professionnels de la presse écrite, radiophonique et/ou télévisuel lors de rendez-vous savamment orchestrés par Pascal l’encadrant accompagnateur dévoué. C’est aussi l’opportunité d’échanger avec les jurys professionnels, de constituer un réseau, de sillonner les allées du marché du film ou se retrouvent des centaines d’accrédités venant du monde entier ! Et puis il y a les rencontres fortuites et toujours avenantes que l’on peut faire à l’espace Chavigné, lieu cosy propice aux échanges, où en fonction de son humeur et de ses préférences, on nouera quelques amitiés et contacts en attendant la prochaine séance…

jury étudiant festival court métrage clermont-ferrand

La journée la plus intense et la cérémonie de clôture.

La journée la plus intense et la journée de délibération. Les deux jurys se retrouvent confinés dans une salle avec viennoiseries et café, le carburant pour la journée. Ils échangent, débattent, argumentent. Chacun sa méthode. Chacun doit s’exprimer et in fine retenir un seul film parmi des dizaines. A l’issue des délibérations, souvent longues les deux jurys préparent la cérémonie de clôture. Mise en scène et décernement du prix. On se lâche un peu, la tension baisse… Le prix est très attendu par le réalisateur primé mais également par le public.

H- 1. Les techniciens effectuent les derniers réglages son et lumière. Le public est placé. Une ultime répétition avant l’ouverture du rideau. Pour certains jurés, c’est une grande première. Les deux jurys sont en coulisse derrière l’immense écran. Impatience et boule au ventre. Les jeunes jurés s’interrogent « La mise en scène va-t-elle plaire ? »
Le prix est décerné, les flashes crépitent, les applaudissements se déchaînent. Les primés sont sur scène. Les jurys aussi. Confettis. Derniers sourires. Émotion. Photographes. Rideaux.
Rendez-vous l’année prochaine !

Mais comment devenir juré étudiant pour le festival du court métrage ?

C’est on ne peut plus simple : Pour être sélectionné il suffit d’envoyer une lettre de motivation et une critique de film (d’animation, de long, moyen ou court métrage ou de documentaire peu importe) au festival du court métrage, généralement avant fin novembre. « Cela demande une heure ou deux de préparation pour une semaine de bonheur » dira Lara étudiante en Médiation de l’Ingénierie Culturelle à Nice.

Clap de fin.

*Prix du jury étudiant International décerné au documentaire de Arantxa Hernández, « Barthe City of Children » Royaume-Uni, Angleterre.
Prix du jury étudiant National, décerné à  Olla  d’Ariane Labed

3 Comments

  1. Super article et superbe vidéo ! Merci encore pour tout l’investissement procuré ! Merci à Pascal pour sa présence son écoute, toujours avenant pour par exemple produire des articles comme celui-là beau souvenir des moments passés.
    A bientôt j’espère !

    • Merci à toi Mohiedine, vous avez été un super groupe…

  2. Merci pour cette vidéo, ça résume bien cette semaine hors du commun!


Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *