JOB CARVING, une révolution !

JOB CARVING !

La situation tendue du marché du travail est telle que l’approche nord-américaine pourrait bousculer les idées reçues et bousculer les lignes tant pour les employeurs que des demandeurs d’emploi.

Encore très peu connu en France, pour ne pas dire inexistant, le Job Carving pointe son nez dans les entreprises et en particulier à Cap emploi du Puy de Dôme qui a pour mission d’accompagner vers et dans l’emploi les personnes en situation de handicap et leurs employeurs.

job carving

Le JOB CARVING ! De quoi parle-t-on ?

Prenons un exemple simple : l’entreprise A recherche des compétences sur un poste d’accueil en temps partiel. Madame B. en situation de handicap, recherche un travail à temps partiel, elle peut proposer ses compétences à l’entreprise A.

L’objectif du Job Carving est de faire correspondre l’offre et la demande en se basant principalement sur les compétences plutôt que sur une fiche de poste standardisée.

Pour promouvoir davantage le JOB CARVING, Semeur d’Images accompagne à la demande de CAP EMPLOI, ses bénéficiaires sur un atelier CV vidéo. Cet atelier expérimental, inédit en France, permet à plusieurs bénéficiaires de créer leur propre CV vidéo JOB carving et de promouvoir leurs compétences de manière unique.

Plusieurs séances ont été nécessaires pour mener à bien ce projet. Chaque participant s’est approprié le processus de création d’un CV vidéo, de manière ludique.

job carving

Selon CAP EMPLOI porteur de la démarche, « le Job Carving apporte bien des avantages, à tous les acteurs d’un processus d’insertion ou de maintien dans l’emploi.

  • Pour les personnes, c’est dans un 1er temps occuper un poste dans lequel vous pouvez réaliser toutes les tâches. Cela peut-être aussi d’adapter les activités à vos compétences et vos aptitudes. C’est enfin de plus occuper un poste « par défaut » mais bien par rapport à vos compétences et aptitudes.
  • Pour les employeurs, c’est diversifier votre sourcing en ouvrant vos postes à de nouveaux candidats. Laisser vos spécialistes se concentrer sur les tâches à forte plus-value, et confier leurs autres tâches à d’autres salariés. Engager une réflexion sur les postes part des compétences présentes (ou à venir) dans l’entreprise. Intégrer des personnes en situation de handicap en vous appuyant sur leurs compétences et activités transférées. Faire évoluer votre environnement de travail dans une logique plus inclusive. Repenser ses postes au regard des compétences requises, et non d’un intitulé métier ».

Les 1er CV vidéo JOB CARVING ont été envoyés aux employeurs, visionnez l’un d’entre eux en cliquant sur l’icône Viméo.

6 conseils pour réaliser une vidéo professionnelle

Vous vous lancer dans la réalisation de votre première vidéo professionnelle, découvrons ensemble les 6 conseils incontournable.

Une vidéo PRO, quel intérêt !

Une vidéo professionnelle peut avoir plusieurs objectifs : relater un événement, découvrir, comprendre une entreprise, une activité, un produit … Pour que cela « fonctionne » il faut s’appuyer sur une méthodologie. Au fils du temps, vous allez vous l’approprier, se doit être votre marque de fabrique, votre empreinte. 

Conseil n°1 : relater une histoire conseils pour réaliser une vidéo professionnelle

Et pour raconter une histoire, il faut une méthode, des outils, comprendre les attentes, les objectifs de votre commanditaire. Autre point important : à qui va être destiné la vidéo ?

Conseil n°2 : le message 

Encore quelques questions à se poser avant de démarrer, mais sans trop en dire, il ne faut pas noyer le poisson. Gardez en tête l’adage « trop d’information tue l’information ». Posez vous les bonnes questions :

  • Pourquoi réaliser une vidéo PRO ?
  • Quel est l’objectif de cette vidéo ?
  • S’il n’y avait qu’un seul élément à retenir dans cette vidéo, lequel ?
  • Doit-elle susciter des réactions, des inter actions, des partages … ?
  • Aura t-elle une durée de vie ?

Conseil n°3 : le cahier des charges 

Le cahier des charges de votre vidéo professionnelle est votre guide à la fois pour vous mais pour votre commanditaire. Il comprend :

– Un planning : il est impératif  de définir les différents échéances et une date de livraison, ainsi votre client pourra se projeter.

– Un scénario :  c’est là aussi, un élément clé, une feuille de route pour les deux parties, il permet d’acter tous les élément de la réalisation dont :

  • Les lieux et dates de tournages
  • Le nombre de séquences, de plans, d’interviews
  • Le texte de la voix off 
  • Les titrages
  • La charte graphique
  • L’habillage musical
  • Les droits d’exploitation de diffusion

Le scénario a une valeur contractuelle. Il peut comporter plusieurs versions. Là aussi, il faut être prudent et définir avec le client le nombre de version maximale.

– L’échéance : Un projet qui s’éternise sur plusieurs mois, peut amener une perte de motivation à la fois pour vous et votre interlocuteur. En règle générale, il faut compter quelques semaines mois avant la validation de l’écriture. Gardez en tête, vous n’êtes jamais seul sur le marché. Votre client peut vous mettre en concurrence. 

Conseil n°4 : le devis conseils pour réaliser une vidéo professionnelle

Un devis clair, précis évite toute source de tensions et d’incompréhension. Il doit être signé pour en assurer une valeur juridique. Il est complexe de bien évaluer un budget, on trouve toujours un prix psychologique, trop cher, pas assez cher …  

Le petit plus : joindre vos conditions générales de vente à votre devis.

Conseil n°5 : Superman !conseils pour réaliser une vidéo professionnelle

La réalisation d’une vidéo professionnelle peut-être complexe. Vous ne pourrez jamais être un Superman de la vidéo … désolé de caser un mythe ! Dans un contexte PRO, chacun a une spécificité : scénariste, cadreur, monteur, graphiste, ingénieur du son, comédien (voix off), musicien … et la liste est encore longue. 

Il faut donc bien s’entourer et bien connaître son réseau pour faire appel à un prestataire. Juste un exemple : si votre client vous demande une voix off, pensez à bien identifier en amont, un studio de mixage qui vous propose des professionnels de la voix off sans oublier d’inclure dans votre devis, cette prestation. votre client préférera avoir un seul interlocuteur, c’est à vous de mettre en musique et bien coordonner l’ensemble de vos prestataires, sans oublier les délais de fabrication.

Conseil n°6 : la diffusion 

reseaux02 150x150 1Nous y sommes …votre vidéo est maintenant terminée, il faut penser à la diffusion.

  • un dernier point avant de diffuser, la gestion de tous les droits ( diffusion, reproduction, droit master, droit à l’image etc…)
  • bien choisir sa plateforme de diffusion

 

Conclusion

Une vidéo professionnelle est un vecteur ultra puissant pour la communication. Il est très tendance. La démocratisation de la très haute définition va contribuer au succès de votre vidéo. A Semeur d’IMAGES, nous vous formons pour découvrir encore plus en détails toute cette méthodologie. Et sans aucun doute, vous aurez amorti dès le premier semestre de votre activité, le coût de cette formation.

Découvrez ici quelques exemples de production de Semeur d’IMAGES.