6 conseils pour réaliser une vidéo professionnelle

Vous vous lancer dans la réalisation de votre première vidéo professionnelle, découvrons ensemble les 6 conseils incontournable.

Une vidéo PRO, quel intérêt !

Une vidéo professionnelle peut avoir plusieurs objectifs : relater un événement, découvrir, comprendre une entreprise, une activité, un produit … Pour que cela « fonctionne » il faut s’appuyer sur une méthodologie. Au fils du temps, vous allez vous l’approprier, se doit être votre marque de fabrique, votre empreinte. 

Conseil n°1 : relater une histoire conseils pour réaliser une vidéo professionnelle

Et pour raconter une histoire, il faut une méthode, des outils, comprendre les attentes, les objectifs de votre commanditaire. Autre point important : à qui va être destiné la vidéo ?

Conseil n°2 : le message 

Encore quelques questions à se poser avant de démarrer, mais sans trop en dire, il ne faut pas noyer le poisson. Gardez en tête l’adage « trop d’information tue l’information ». Posez vous les bonnes questions :

  • Pourquoi réaliser une vidéo PRO ?
  • Quel est l’objectif de cette vidéo ?
  • S’il n’y avait qu’un seul élément à retenir dans cette vidéo, lequel ?
  • Doit-elle susciter des réactions, des inter actions, des partages … ?
  • Aura t-elle une durée de vie ?

Conseil n°3 : le cahier des charges 

Le cahier des charges de votre vidéo professionnelle est votre guide à la fois pour vous mais pour votre commanditaire. Il comprend :

– Un planning : il est impératif  de définir les différents échéances et une date de livraison, ainsi votre client pourra se projeter.

– Un scénario :  c’est là aussi, un élément clé, une feuille de route pour les deux parties, il permet d’acter tous les élément de la réalisation dont :

  • Les lieux et dates de tournages
  • Le nombre de séquences, de plans, d’interviews
  • Le texte de la voix off 
  • Les titrages
  • La charte graphique
  • L’habillage musical
  • Les droits d’exploitation de diffusion

Le scénario a une valeur contractuelle. Il peut comporter plusieurs versions. Là aussi, il faut être prudent et définir avec le client le nombre de version maximale.

– L’échéance : Un projet qui s’éternise sur plusieurs mois, peut amener une perte de motivation à la fois pour vous et votre interlocuteur. En règle générale, il faut compter quelques semaines mois avant la validation de l’écriture. Gardez en tête, vous n’êtes jamais seul sur le marché. Votre client peut vous mettre en concurrence. 

Conseil n°4 : le devis conseils pour réaliser une vidéo professionnelle

Un devis clair, précis évite toute source de tensions et d’incompréhension. Il doit être signé pour en assurer une valeur juridique. Il est complexe de bien évaluer un budget, on trouve toujours un prix psychologique, trop cher, pas assez cher …  

Le petit plus : joindre vos conditions générales de vente à votre devis.

Conseil n°5 : Superman !conseils pour réaliser une vidéo professionnelle

La réalisation d’une vidéo professionnelle peut-être complexe. Vous ne pourrez jamais être un Superman de la vidéo … désolé de caser un mythe ! Dans un contexte PRO, chacun a une spécificité : scénariste, cadreur, monteur, graphiste, ingénieur du son, comédien (voix off), musicien … et la liste est encore longue. 

Il faut donc bien s’entourer et bien connaître son réseau pour faire appel à un prestataire. Juste un exemple : si votre client vous demande une voix off, pensez à bien identifier en amont, un studio de mixage qui vous propose des professionnels de la voix off sans oublier d’inclure dans votre devis, cette prestation. votre client préférera avoir un seul interlocuteur, c’est à vous de mettre en musique et bien coordonner l’ensemble de vos prestataires, sans oublier les délais de fabrication.

Conseil n°6 : la diffusion 

reseaux02 150x150 1Nous y sommes …votre vidéo est maintenant terminée, il faut penser à la diffusion.

  • un dernier point avant de diffuser, la gestion de tous les droits ( diffusion, reproduction, droit master, droit à l’image etc…)
  • bien choisir sa plateforme de diffusion

 

Conclusion

Une vidéo professionnelle est un vecteur ultra puissant pour la communication. Il est très tendance. La démocratisation de la très haute définition va contribuer au succès de votre vidéo. A Semeur d’IMAGES, nous vous formons pour découvrir encore plus en détails toute cette méthodologie. Et sans aucun doute, vous aurez amorti dès le premier semestre de votre activité, le coût de cette formation.

Découvrez ici quelques exemples de production de Semeur d’IMAGES. 

Votre formation financée à 100 % par l’Etat

FNE : Fonds National de l’Emploi, une opportunité pour les salariés

  • FNE formationA qui s’adresse le FNE ?

Le FNE est un dispositif pour la prise en charge des formations. Ce dispositif s’adresse exclusivement aux salariés en activité partielle. En d’autres termes, le salarié doit être en chômage partiel. Tous les salariés sont concernés, peu importe la catégorie socio-professionnelle ou le niveau de diplôme. Cependant, il faut noter que les salariés en contrat d’apprentissage ou en contrat de professionnalisation ne sont pas éligibles au FNE. Que se soit un salarié d’une entreprise ou d’une association, tous peuvent avoir accès au FNE, il n’y a pas de critères de tailles ou de secteurs d’activités, la seule condition : qu’elles aient recours à l’activité partielle et touchée par les conséquences du COVID 19.

La mise en place du dispositif FNE induit que l’action de formation doit se tenir hors temps de travail ou temps d’inactivité du salarié. Pour cette raison, l’accord du salarié est indispensable.

L’entreprise ou l’association doivent s’engager à maintenir dans l’emploi les salariés formés pendant une durée au moins égale à la durée de la convention. Elle a connaissance des possibles contrôles de l’administration pendant cette période.

  • Toutes les formations sont éligibles ?

Toutes les actions de formations sont éligibles à la seule condition qu’elles respectent l’article L. 6313-1 du Code du travail, permettant d’obtenir une des qualifications mentionnées et L. 6314-1 du même Code, réalisées à distance notamment dans le cadre du plan de développement des compétences, à l’exception des formations relevant de l’obligation de formation générale à la sécurité incombant à l’employeur (articles L. 4121-1 et L. 4121-2 du Code du travail) et des formations par apprentissage ou par alternance. La formation doit permettre au salarié de développer des compétences et renforcer son employabilité, quel que soit le domaine concerné. 

Depuis le 2 juin 2020, le législateur a assoupli les conditions d’éligibilités de prise en charge. Avant cette date, uniquement  les formations en ligne étaient  prise en charge. Un nouveau décret ( du 2 juin) permet la prise en charge dans le cadre du FNE, des formations en présentielles.

  • Les aides l’Etat ?

fne formationLe FNE-formation finance à 100 % les coûts pédagogiques, sans plafond. En-dessous de 1 500 euros TTC/ salarié, l’instruction se limite à s’assurer que les actions proposées entrent dans le champ autorisé par le dispositif pour une mise en place rapide des actions. Au-delà de ce seuil, une instruction plus approfondie doit être faite, afin de trouver des solutions au besoin de l’entreprise pour un coût adapté. Des frais annexes peuvent également être pris en charge. La rémunération du salarié n’est pas pas prises en charge.

  • La procédure et les pièces à fournir

C’est assez simple, l’entreprise doit faire une demande à la Direccte, liée à son siège sociale. L’entreprise peut également entrer en contact avec son OPCO, comme pour un dossier classique de formation.

Les pièces à produire par l’entreprise ou l’association pour un dépôt complet sont :
–  un devis détaillé de l’organisme de formation. Il doit contenir les indications suivantes : intitulé de l’action, objectif et le contenu de l’action, durée et la période de réalisation, modalités de déroulement de l’action.

A noter que l’organisme de formation doit répondre aux exigences de qualités mentionnés à l’article L. 6351-1 restent soumis aux exigences de qualité (décret n°2015-790 du 30 juin 2015 relatif à la qualité des actions de la formation professionnelle continue).  
– copie de la décision d’autorisation de mise en activité partielle ou courriel de l’agence de services et de paiement (ASP) en cas de validation tacite,
– liste des salariés concernés par la demande.

Vous êtes éligible au FNE ! c’est une bonne nouvelle ! autre bonne nouvelle, notre organisme de formation répond à tous les critères qualités. Vous pouvez ainsi vous former avec Semeur d’IMAGES, sur l’une de nos formations audiovisuelles.